Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
Chers amis,

Terra2008 vous a donné l'occasion d'entendre parler de Djenné, et peut-être de découvrir Djenné en allant visiter la ville ! Aujourd'hui, je voudrais vous annoncer une bonne nouvelle : pour un projet monté par DJENNE PATRIMOINE, avec le concours de l'association de constructeurs en terre ACROTERRE, et avec le concours de la corporation des maçons de Djenné, le "barey ton", nous avons obtenu de la France le financement de la moitié du coût total. Les associations qui ont monté le projet apporteront 20 %, essentiellement en prestations gratuites. C'est un succès considérable !
Il s'agit d'un projet de formation des maçons organisé avec leur corporation et qui portera tant sur certaines techniques (enduits extérieurs, aménagements intérieurs, transmission de la technique du djenne ferey...) que sur l'alphabétisation fonctionnelle.
Nous sommes donc à la recherche du complément de financement (30 % du coût total du projet).
Le projet est décrit dans le document joint que vous pouvez diffuser très largement : ce sera déjà une façon de nous aider. Si vous avez besoin d'informations complémentaires, vous pouvez nous écrire : djenne.patrimoine@laposte.net
Nous avons lancé une souscription, vous pouvez y participer. Merci d'avance !
Si vous avez une meilleure idée, si vous pouvez nous introduire auprès d'un bailleur, d'un sponsor, d'un mécène, n'hésitez pas ! Merci encore !

Djenné est unique !
Papa Cissé
Président

 


S u p p l é m e n t à D J E N N E P A T R I M O I N E I n f o r m a t i o n s , n ° 2 4 , p r i n t e m p s 2 0 0 8

Une souscription est ouverte ! Apportez votre brique ! Merci d'avance !
Bientôt... UNE MAISON DU PATRIMOINE ...à Djenné !

L'année 2007-2008 a été exceptionnelle :
en décembre-janvier DJENNE PATRIMOINE a fêté le centenaire de la
reconstruction de la mosquée de Djenné, par une magnifique exposition de photos de l'époque. Et courant mai 2000, le projet conçu il y a trois ans par le barey ton avec ses partenaires DJENNE PATRIMOINE et Acroterre était enfin retenu par la France pour un co-financement.
C'est ce projet qui permettra de construire une Maison du Patrimoine à Djenné, d'ici trois ans. La subvention obtenue couvre 50 % du coût total ; les prestations gratuites fournies par les trois associations partenaires du projet financeront 20 % du coût total du projet ; il nous reste donc encore à trouver 30 % du financement, et nous
sommes déjà au travail sur ce sujet.

En quoi consiste ce projet ? Il vise à répondre aux principaux problèmes de l'entretien de l'architecture de Djenné par des solutions concrètes et durables.

1) L'entretien de l'architecture de Djenné

Les habitants de Djenné se plaignent du coût de cet entretien et adoptent des solutions qui leur paraissent plus
économiques. Olivier Scherrer, constructeur spécialisé en terre, a montré que les revêtements en briques cuites ne sont pas une bonne solution : ce type de revêtement n'est pas assez durable pour que son coût soit moindre que celui du crépi traditionnel de bonne qualité.1 Cette information sera diffusée.
En même temps un travail technique, associant les maçons et des ingénieurs, portera sur les moyens d'obtenir des crépis plus résistants. Enfin, comme l'indivision empêche souvent les héritiers d'entretenir les maisons de famille, un groupe de notables de Djenné, animé par Cheick Cisse, le fils aîné de feu Ousmane Cissé, fera des propositions sur les moyens de régler ou
d'atténuer les difficultés qui naissent de l'indivision.

2) L'adaptation de l'architecture de Djenné aux exigences actuelles des familles

Dans les plus anciennes maisons de Djenné, les chambres sont très exiguës, et la disposition des surfaces ne correspond plus ni à la composition actuelle des familles ni aux goûts du jour. En outre les éléments de confort (eau et électricité, d'implantation récente) sont mal intégrés à la construction.


Une souscription est ouverte ! Apportez votre brique ! Merci d'avance !

DJENNE PATRIMOINE a déjà pris position sur la nécessité de repenser le classement, pour dégager la ville des
contraintes injustifiées : nous avons proposé que, dans de nombreux carrés, l'aménagement intérieur des maisons soit libéré de toute contrainte, à la seule condition que les façades soient conservées inchangées. C'est à l'Etat d'intervenir.

A propos de l'installation électrique, comme de l'eau et de l'évacuation des eaux usées, le chantier-école de la Maison du patrimoine permettra d'expérimenter, de démontrer et de vulgariser des solutions adaptées à la construction en banco tout en évitant d'acheter des céramiques au Nord et en utilisant les matériaux disponibles sur place. Par exemple, le projet prévoit d'inviter un maçon marocain pour montrer comment réaliser les enduits intérieurs dit taddelak. De la sorte les maçons apporteront leur contribution à l'amélioration de l'habitat à Djenné.

3) Les obligations liées au classement de la ville

DJENNE PATRIMOINE a fait valoir depuis des années que le classement des villes anciennes de Djenné implique que les travaux de restauration soient faits selon la technique originale de Djenné, unique au monde, utilisant les djenne ferey. Le chantier-école de la Maison du Patrimoine permettra à M. Boubacar Touré de transmettre cette technique aux nouvelles générations de maçons.

4) La modernisation de la profession de maçon

Rien ne se fera sans les maçons de Djenné. Leur système de transmission des connaissances professionnelles est parfaitement efficace, mais il ne porte pas sur les nouvelles façons d'obtenir ou de passer des marchés. Pour faire face à l'évolution des conditions économiques et sociales de leur profession, les maçons doivent compléter leur formation : ils doivent savoir lire et compter. Le projet comporte un important programme d'alphabétisation fonctionnelle étroitement adapté aux besoins de la profession, et qui sera réalisé avec le concours du CAP de Djenné et sous le contrôle du bareyton.

5) La valorisation du patrimoine architectural aux yeux de la population de Djenné

Les habitants de Djenné ne sont pas encore très convaincus de la richesse que représente pour eux le patrimoine
architectural que leur ont légué leurs pères. Le patrimoine de Djenné sera protégé et valorisé si la population de Djenné s'entend pour utiliser ce patrimoine avec intelligence, si se met en place une pratique effective de la démocratie locale, où les intérêts collectifs priment sur les intérêts privés. Le patrimoine de Djenné doit être protégé même contre les interventions de l'administration, qui, au mépris des engagements internationaux du Mali, a construit en ciment en plein centre de Djenné, tolère les baraques en tôle sur la place de la mosquée et continue à densifier l'occupation du sol. Le projet comporte un important programme d'information de la population, de discussion avec les chefs de famille, à l'image de ce qui a été fait avec les maçons depuis trois ans pour définir les activités résumées ci-dessus : il en résultera de nouvelles idées pour promouvoir le patrimoine de Djenné, cette ville unique au monde, notre ville !

LA MAISON DU PATRIMOINE A DJENNE, bientôt un nouveau chef d'oeuvre des maçons, un exemple pour tous les autres métiers ! Car cette maison servira non seulement au barey ton, mais aussi à tous les artisans de Djenné, qui pourront s'y réunir, y organiser des activités de formation, y préparer des projets, etc. ; elle sera également ouverte au public, pour lui montrer de quoi sont capables les artisans de Djenné, et pour mettre à sa disposition une documentation écrite, photographique et vidéographique sur le patrimoine archéologique, architectural, artisanal et culturel de Djenné, et pour l'organisation des réunions, conférences et séminaires sur la protection du patrimoine ; elle sera enfin le siège de DJENNE PATRIMOINE.   

Le projet sera géré à Djenné par Amadou Tahirou Bah, trésorier de DJENNE PATRIMOINE, avec l'appui du barey ton et de Evelyne Bertrand.                   

1 Olivier Scherrer, Que coûte le recrépissage annuel des maisons de Djenné ? DJENNE PATRIMOINE Informations, n° 21, automne 2006, p. 12-14
S u p p l é m e n t à D J E N N E P A T R I M O I N E I n f o r m a t i o n s , n ° 2 4 , p r i n t e m p s 2 0 0 8

Partager cette page

Repost 0
Published by